Récemment je suis “tombé” sur cette citation de Gary Vaynerchuk et elle m’a beaucoup fait réfléchir. Cette citation m’a ramené en 2006 à l’époque où j’étais informaticien et rêveur. Je rêvais à l’époque de choses qui me semblaient inaccessibles, seulement possibles pour d’autres personnes plus fortes, plus intelligentes, plus charmantes, plus … plus…

À ce moment j’avais 30 ans, je me suis regardé dans le miroir et j’ai débuté un processus de réflexion qui m’a amené à me demander ” les années passent vite et j’ai l’impression d’exister, mais pas de VIVRE… mais qu’est-ce que j’ai vraiment envie de faire pour le reste de ma vie…”

Ce processus m’a amené à découvrir mes vraies motivations internes, à apprendre à me connaître, à rencontrer les gens qui pouvaient m’aider à aller là où je devais aller, à devenir ce que je suis. Un entrepreneur, une personne qui veut et doit participer à créer des choses concrètes, qui réseaute et développe des relations d’affaires, qui a aussi dernièrement découvert un intérêt. Peut-être même une passion pour le marketing… un être humain qui grandit tout simplement.

Je lis beaucoup de publications, d’articles, de citations sur les entrepreneurs et certaines me parlent et me motivent plus que d’autres.

Pour moi l’entrepreneuriat c’est:

  1. Développer ses qualités et aptitudes personnelles versus des compétences techniques. Apprendre à se connaître et à se faire confiance. Prendre des décisions rapidement et bien vivre avec les conséquences. Se “pardonner” quand on fait des gaffes, parce que tout le monde en fait. Par-dessus tout, apprendre que le plus important n’est pas de prendre la “meilleure décision”, le plus important est d’en prendre une. .point…
  2. Participer à créer une entreprise, un groupe d’entreprises avec des associés, des amis passionnés avec qui j’ai le privilège de collaborer tous les jours. Des gens qui partagent la même vision et sur qui je peux compter et qui peuvent compter sur moi aussi.
  3. C’est se dépasser, sortir de sa zone de confort continuellement et réaliser “qu’on est capable” de faire “beaucoup” de belles et grandes choses en équipe.
  4. C’est aussi prendre des risques et prendre des chances, vivre avec les inquiétudes et espérer que tout ira pour le mieux. Tout en sachant et en acceptant qu’on ne contrôle “vraiment” pas toutes les variables responsables du succès d’une aventure.

J’ai la chance de vivre de ce que mon équipe, mes associés et moi créons depuis janvier 2010. Chaque matin je me lève et je sais que la journée ne se passera probablement pas comme je l’avais prévu, qu’il y aura des défis, des problèmes, des opportunités et sans doute aussi des belles surprises. Cette façon de vivre est devenue la mienne et je me suis trouvé à travers elle, j’en remercie infiniment mes collègues et associés, car “nous” ramons tous dans la même direction et il n’y a personne d’autre avec qui j’aimerais plus ramer !!!!